The Clampin’s Post

Le blog de Clampin

Bienvenue sur mon blog....

Les bétisiers... 2003


Cet article a été publié le : 26/01/2004 à 17:00:00
Dernière de modification de l'article : 20/05/2004 à 13:02:50

Voici quelques perles...


Les profs, les assurances, les banquiers... bref tout le monde reçoivent de belles perles... en voici un petit échantillon



LE BÊTISIER DES ELEVES (France) HISTOIRE :
- Comme Bonaparte, Jules César pouvait dicter plusieurs lettres à la fois. C’était un dictateur.
- L’histoire de Rome commence 753 avenue Jésus-Christ
- Les amazones étaient comme les femmes, mais encore plus méchantes
- Jeanne d’Arc voyait des apparitions invisibles
- Au Moyen Age, la bonne santé n’avait pas encore été inventée.
- François 1er était le fils de François zéro
- C’est Richelieu qui fonda la Star académie française
- Louis XV était l’arrière petit-fils de son oncle Louis XIV

GÉOGRAPHIE :
- Le pôle est recouvert de glace : c’est la capote glaciaire.
- Dans le monde, il n’y a que la France qui n’est pas un pays étranger...
- Le Mexique était autrefois le pays des pastèques
- La Suisse est une fée des rations.
- La mer des Caraïbes baignent les lentilles françaises.
- L’eau de la mer sert, en particulier, à remplir les océans.
- On peut suivre une rivière dans un sens en amont et dans l’autre sens en l’avalant
- Les quatre points cardinaux sont le haut, le bas, l’est et l’ouest...
- La Terre tourne en rond dans un sens et en travers dans l’autre sens.

LETTRES :
- Au pluriel, on dit des " cristaux " car il y a plusieurs cristals.
- Les devoirs où il y a des conjugaisons s’appellent les devoirs conjugaux.
- Victor Hugo est né à l’age de 2 ans
- Les fables de La Fontaine sont si anciennes qu’on ignore le nom de l’auteur.
- Tout sa vie Montaigne a voulu écrire mais il n’a fait que des essais

SCIENCES :
- L’air pur est uniquement formé de gaz naturels.
- En cas de grossesse, on fait une chorégraphie
- Plus le train ralentit, moins sa vitesse est plus grande.
- Un corps lâché d’une certaine hauteur choisit toujours de tomber.
- C’est le cerveau qui donne les ordres et les autres parties sont obligées d’obéir.
- Un kilo de mercure pèse pratiquement une tonne.
- Les ambidextres sont des gens qui ont 10 doigts a chaque main.

MATHS :
- Un polygone est une figure qui a des cotés un peu partout
- L’ovale est cercle presque rond, mais quand même pas.
- Le losange est un carre tordu en biais.
- Le zéro est très utile surtout si on le met derrière les autres nombres.
- Un nombre réel est un nombre qu’on peut toucher du doigt.
- La loi des probabilités s’appelle ainsi car on n’est pas sûr qu’elle existe.
- L’ordinateur peut faire plus de calculs que le cerveau de l’homme car il n’a que ça à faire.

SPORTS :
- Dans un sprint, il faut pouvoir courir à perdre la laine
- Les filles ne doivent pas faire trop de sport car elles peuvent se faire sauter les seins.
- La pétanque est un bon loisir car elle permet de faire du sport sans bouger.
- Quand ils ont gagne un match, les Japonais chantent la Marseillaise en chinois.

Les perles de la SAAQ ! (édition 2003)

On les attendait, elles sont là !!! Voici les dernières perles reçues. C’est
devenu une tradition : régulièrement, le centre de documentation et
d’information de l’assurance publie les bévues les plus amusantes trouvées
dans le courrier des assurances.

L’orthographe, le vocabulaire et la grammaire sont d’origine...

Je vous serais obligé de m’adresser le courrier concernant mon accident a un
de mes amis M. ... car, pour la passagère blessée, ma femme n’est pas au
courant, et il vaut mieux pas. Je compte sur votre compréhension pour ne pas
déshonorer un honnête père de famille.


Il faut dire à ma décharge que le poteau que j’ai buté était caché par
l’invisibilité du brouillard.


Ma voiture gênant la circulation, un portugais m’a aidé à la mettre sur le
trottoir, ainsi que ma femme qui rentrait de son travail.


Je désire que ma voiture soit utilisable accidentellement par mes enfants
majeurs considérés comme novices.


Je suivais la voiture qui me précédait qui après que je l’ai dépassé m’a
suivie, c’est alors qu’elle m’a choquée en plein derrière et m’a forcé par
la choquer moi aussi le derrière de celle qui était devant.


Circonstances de l’accident : est passé à travers une porte vitrée lors de
l’opération "portes ouvertes" de l’entreprise.


En avançant, j’ai cassé le feu arrière de la voiture qui me précédait. J’ai
donc reculé, mais en reculant j’ai cabossé le pare-chocs de la voiture qui
me suivait. C’est alors que je suis sorti pour remplir les constats, mais en
sortant j’ai renversé un cycliste avec ma portière. C’est tout ce que j’ai à
déclarer aujourd’hui.


J’ai heurté une voiture en stationnement et je me suis bien gardé de me
faire connaître auprès de l’automobiliste. J’espère que vous serez content
et que vous pouvez faire un petit geste en m’accordant un bonus
supplémentaire.


Je vous demanderais de ne tenir aucun compte du constat amiable. Vous
comprendrez en effet que je fus brusquement pris d’une émotion subite :
arrière défoncé, présence de la police, choc psychologique, tout concourrait
à ce que je mette des croix au hasard.


Vous savez que mon taxi est transformé en corbillard et que je n’y
transporte que des morts. Mes clients ne risquant plus rien, est-il bien
nécessaire que vous me fassiez payer une prime pour le cas ou ils seraient
victimes d’un accident ?


Depuis ma chute, je ne peux plus me déplacer. Veuillez m’indiquer la marche
à suivre.


J’ai heurté brutalement l’arrière de la voiture qui me précédait. Mais grâce
à mon casque, ma blessure au poignet est sans gravité.


Chacun des conducteurs conduisait sa voiture.


Le camion s’est sauvé précipitamment sans montrer ses papiers.


Je vous témoigne mon grand mécontentement vous mettez tellement de temps à
me rembourser mes accidents que c’est toujours avec celui d’avant que je
paye les dégâts de celui d’après, alors n’est-ce pas que ce n’est pas
sérieux de votre part.


Le cycliste zigzaguait sur la route, tantôt à gauche, tantôt à droite, avant
que je puisse le télescoper.


Ne pouvant plus travailler à la suite de mon accident, j’ai du vendre mon
commerce et devenir fonctionnaire.


Puisque vous me demandez un témoignage précis, je vous dirai qu’a mon avis
c’est le monsieur qui a tort, puisque la dame a raison.


J’ai tapé un trottoir en glissant sur une plaque de verglas et j’ai cassé ma
gente et mon bras gauche.


Malgré ma fracture au poignet, j’ai pris mon courage a deux mains.


Je ne suis pas responsable du refus de priorité puisque je n’avais pas vu
venir la voiture, vous pensez bien que si je l’avais vue je me serais
arrêté.


Depuis son accident, ma femme est encore pire qu’avant. J’espère que vous en
tiendrez compte.


Je vous ai fait remarquer que ce croisement est très dangereux vu qu’il y a
deux routes qui se coupent juste à cette place là.


Je n’avais pas vu la voiture arriver et quand je l’ai vue je n’ai plus rien
vu.


Pour les blessures de ma femme je vous envoie ci-joint le certificat que
j’ai pu arriver à avoir par mon docteur. Je les mets donc sous réserves en
attendant que vous m’écriviez combien elles peuvent me rapporter environ.


Je débouchais d’un chemin à une vitesse approximative de 100 et voilà que je
heurte un arbre. L’arbre m’a injecté de ma voiture alors que la voiture a
continué toute seule avec la jeune fille que j’étais sorti avec.


Source Geneviève Lacroix par mail.... Merci à elle