The Clampin’s Post

Le blog de Clampin

Bienvenue sur mon blog....

L’iMac G5, une grosse daube ?


Cet article a été publié le : 7/03/2005 à 08:19:19
Dernière de modification de l'article : 7/03/2005 à 08:05:30


Des problèmes récurents sur le dernier né d’Apple fachent les utilisateurs.



Ces derniers temps des problèmes génants a propos de l’iMac G5 donnent froids dans le dos. Et les utilisateurs sont fachés.

Lorsqu’on se se promène sur les différents forums, on peut mieux comprendre la frustration des utilisateurs concernés.

Pourtant, l’iMac G5 est-il finalement la grosse daube, comme certains le disent ? Sans doute pas.

Apple a réussi du point de marketing à faire acheter cette machine. Le concept était certe génial. Mais certains pensent qu’Apple la sorti trop vite et n’a pas réalisé tout les tests. Certains vont même jusqu’à dire que finalement c’est la politque d’Apple que ce soit finalement les premiers utilisateurs qui sont les testeurs d’Apple. Et que la prochaine version sera la bonne.

En effet, on se souvient de la défaillance de certains imac dont l’alimentation faisait du bruit. Ben là c’est normal, Apple avait du se fournir chez un autre sous-traitant vu la forte demande, Apple a réagit en fournissant gratuitement les alimentations défectueuses

Et puis est venu le problème certaines cartes mère qui avaient des problèmes, Apple a aussi réagit en proposant le remplacement total des carte mère.

Aujourd’hui certains utilisateurs on des problèmes de chauffe excessive de leur ordinateurs. Apple va certainement réagir, le tout est de savoir ce qu’Apple va proposer.

L’iMac G5 n’est certe pas pafait. C’est une machine dont le desing est certe spectaculaire. Réussir à faire un ordinateur tout en un avec un processeur G5 qui a la réputation d’être plus chauffant que les processeur précédents est un tour de force. Et puis finalement les problèmes rencontrés par rapport au nombre de machines vendue n’est pas énorme. Certe c’est embettant pour ceux qui sont touchés, mais cette machine est tout de même fantastique.